• Accueil
  • > Archives pour septembre 2010

Archive mensuelle de septembre 2010

Coraline

 

Coraline Jones est une fillette intrépide et douée d’une curiosité sans limites. Ses parents, qui ont tout juste emménagé avec elle dans une étrange maison, n’ont guère de temps à lui consacrer. Pour tromper son ennui, Coraline décide donc de jouer les exploratrices…

Une pure merveille esthétique du film d’animation signé Henry Selick adaptation d’un conte initiatique de Neil Gaiman sur les dangers du monde des apparences.

Eros et Thanatos

 Morse un film de Tomas Alfredson

 Oskar est un jeune adolescent de 12 ans vivant au début des années 1980 à Blackeberg dans la banlieue de Stockholm. Régulièrement martyrisé par ses camarades de classe et ne trouvant pas le courage de répliquer, il passe ses nuits à rêver de vengeance et à répéter des attaques au couteau dans la cour de son immeuble. Un soir, il rencontre la jeune Eli, qui est depuis peu sa voisine et habite seule avec un homme. Eli semble être une jeune fille de 12 ans mais elle est étrangement pâle, ne sort que la nuit et ne semble pas être affectée par le froid de l’hiver suédois. Très vite, Eli intrigue Oskar. De plus son arrivée dans le quartier coïncide avec une série de meurtres et de disparitions mystérieuses. Oskar ne tardera pas a découvrir la vérité …

un des plus beaux films sur le thème du vampirisme. ce petit film est plus ni moins un véritable chef d’oeuvre. enfin un réalisateur qui illustre avec acuité et intelligence la métaphore du vampire,  l’aveuglement amoureux et les liens d’assujetissement, à la vie à la mort, consécutifs.à cet égard la symétrie entre les séquences du début de film et de fin de film sont glaçantes. le film est d’autant plus fort qu’il se débarrasse des oripeaux formels telles que les atmosphères gothico-victoriennes que l’on rencontre le plus souvent dans le genre. voici un souffle de subtilité bienvenue qui nous console de la pléthore de films lénifiants qui traitent du sujet et qui abusent du grand guignol voir de la mièvrerie.

 Eros et Thanatos dans Cinéma let_the_right_one_in_poster

à noter le titre français du film (« Morse ») se rapporte à un fait accessoire de l’histoire, la traduction anglaise du titre plus exacte est « let the right one in » qu’on pourrait traduire par « laisse la bonne personne entrer ». le titre en français du roman dont est inspiré le film est « laisse moi entrer »




johnjonat |
Se souvenir de... |
Le blésmouti, la biscouti ? |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Appartement F4
| Nicorette Life
| LOCATION MAISON DE VACANCES...