• Accueil
  • > Archives pour janvier 2010

Archive mensuelle de janvier 2010

Loulou

Loulou

Louise, Lou, Loulou, I love you…

Stella

A la fin des années 1970, Stella entre en sixième dans un grand collège parisien. Tout est neuf pour cet enfant. Elevée dans un café d’ouvriers, dans le 13e arrondissement; elle se sent comme « le vilain petit canard », laide et ignorante parmi les autres. Progressivement, elle cherche à dépasser tous ses handicaps.

Stella dans Cinéma ba1003945

 formidable est la jeune actrice qui incarne Stella, Léora Barbara.

Leora_Barbara---12 dans Cinéma

Hindi Zahra – Beautiful Tango

Image de prévisualisation YouTube

Mali Music – Les Escrocs

Image de prévisualisation YouTube

Marquis

Marquis est un film de Henri Xhonneux sorti en 1989. Le récit est librement inspiré de l’enfermement du Marquis de Sade à la Bastille, dont le scénario, les dialogues et la direction artistique sont assurés par Roland Topor.

Marquis mêle allègrement l’enquête historique (sur l’annonce de la Révolution française), l’intrigue policière et la dissertation philosophique sur la cohabitation de l’homme et de ses pulsions.

Mixte de cinéma en prise de vue réelle et de scènes d’animation, téléscopage de références tant historiques qu’artistiques, le film baigne dans une ambiance fantasmatique où les pulsions sadiques sont reconverties dans l’humour porté tant dans la finesse des dialogues que la multiplicité des détails inventifs, à l’image des personnages mi-hommes mi-animaux, portant le masque selon la marque de fabrique du créateur de Téléchat.

 

Laura Veirs – July Flame

Parfois une chanson en dit plus que de longs textes, là sur la possession et le sentiment amoureux. extrait du nouvel album très réussi de Laura Veirs.

Image de prévisualisation YouTube

July flame
fougueux cerf-volant
feu follet
m’emmène au long de la nuit

July flame
douce pêche d’été
là-haut dans les branches
hors de ma portée

est-ce que tu m’appartiens ?
est-ce que tu m’appartiens ?

July flame
je vois des feux d’artifices
ils sont si beaux
dis moi pourquoi ça fait mal

July flame
les cendres d’un coeur caché
s’épanchent dans ma limonade
soif insatiable dans le jardin

est-ce que tu m’appartiens ?
est-ce que tu m’appartiens ?

 

Numéro 9

Numéro 9 dans Cinéma numero-9

Synopsis : Dans un monde alternatif, la Terre a été ravagée par une grande guerre entre les hommes et les puissantes machines qu’ils avaient crées. Sachant l’humanité condamnée, un scientifique créé 9 petites créatures, fragiles et sans défense à partir d’objets divers ramassés dans les décombres. Incapables de s’opposer aux machines, ils ont formé une petite communauté survivant au jour le jour dans les décombres. Mais le dernier né de cette famille, le Numéro 9 a une mission. Il détient en lui la clé de leur survie et devra convaincre ses camarades de quitter leur refuge de fortune pour s’aventurer au coeur du royaume des machines.

D’ordinaire je n’aime pas trop les films d’animation en images de synthèse. le parti pris esthétique est souvent très lisse, ce que je trouve assez hideux. Sans être doté d’un script très original, le thème post apocalyptique étant maintes fois traité, ce petit film se démarque du genre par sa composition de l’image au grain très détaillée et par une finesse de l’emploi des couleurs  dans une gamme très réduite dû au parti pris sombre du sujet. Un joli film en conclusion.

Owen Pallett – Peach Plum Pear

Image de prévisualisation YouTube

Son superbe prochain album sort à la fin du mois. En attendant, voici une lumineuse et espiègle reprise d’un morceau de Joanna Newsom. L’audience semble composée de fans de Joanna apparemment. c’est bon enfant et très jouissif sans compter l’humour distillée par Owen, qui n’échappera pas aux anglophiles :-p

La Planète sauvage

La Planète sauvage dans Cinéma plan_sauv_73

 

Synopsis : Sur la planète Ygam, vivent des androïdes géants appelés les Draags. Ils élèvent de minuscules êtres humains qu’ils surnomment Oms. Mais un jour, l’Om de la jeune Tiwa se révèle plus intelligent et va déclencher une révolte…

 

La Planète sauvage est un film d’animation de science-fiction réalisé en 1973 par René Laloux sur un scénario écrit par René Laloux et Roland Topor d’après le roman Oms en série de Stefan Wul et coproduit par Les films Armorial (Paris), Le Service de la recherche ORTF (Paris) et le Československý Filmexport (Prague).

Les images du film sont créées à partir des dessins de Roland Topor dans les Studios d’Animation Jiří Trnka de Krátký Film à Prague. L’animation est à base de découpages.

La Planète sauvage est une adaptation à la fois fidèle et poétique du roman de Stefan Wul. Il obtient le Prix Spécial du jury à Cannes en 1973 et un Prix Saint-Michel à Bruxelles en 1974.

Ceux qui ont vécu la sortie de ce film d’une grande poésie s’en souviennent comme d’un défi lancé aux cartoons américains, mais aussi comme un des premiers films d’animation adulte de l’époque. Représentant des humains ravalés au rang d’animaux domestiques des gigantesques Draags, Laloux met en scène une réflexion sur l’intelligence, la société, la politique et finalement sur la nature même de l’humanité.

Putain de crabe !

Rowland S. Howard fondateur du groupe Crime+The City Solution, que l’on peut voir dans le film les ailes du désir de Wim Wenders a succombé des suites d’un cancer du foie le 30 décembre juste avant la bascule vers 2010. il était aussi un ami de Nick Cave, ils avaient débuté leur carrière tous les deux au sein de leur groupe The Birthday Party. Nick a eu bien du mal à cacher sa peine derrière ces quelques mots.

 « This is very sad news. Rowland was Australia’s most unique, gifted and uncompromising guitarist. He was also a good friend. He will be missed by many. »

Putain de crabe ! Nick+Cave+&+Rowland+S.+Howard

(Rowland S. Howard à droite)

un malheur ne venant jamais seul, Lhasa de Sela chanteuse américano-mexicaine vivant au Québec est décédée également dans la nuit du 3 au 4 janvier. Lhasa avait commencé par se faire un nom de ce côté de l’atlantique avec son magnifique premier album La Llorana. Lhasa a été emporté des suites d’un cancer du sein. Son âge n’excedant pas les 37 ans rend sa mort encore plus révoltante. Pour ma part je me rappelle d’un de ces concerts dans des conditions particulières à Nyon et j’ai du mal à avaler cette nouvelle même si je ne suivais pas avec une attention soutenue sa carrière. Elle a sorti un album en 2009 qui parait-il est excellent.

 Lhasa%202

(Lhasa)

à noter un magnifique hommage de la blogothèque avec une session enregistrée avec Patrick Watson à Montréal, il y a quelques mois.

http://www.blogotheque.net/Lhasa-un-au-revoir

12



johnjonat |
Se souvenir de... |
Le blésmouti, la biscouti ? |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Appartement F4
| Nicorette Life
| LOCATION MAISON DE VACANCES...