Splendor in the grass

Splendor in the grass dans Cinéma affichelafievredanslesapb2

En 1929, dans une petite ville du Kansas, Bud, fils d’un riche propriétaire, et Deanie, fille d’un petit actionnaire, s’aiment passionnément et songent à se marier. Mais les préjugés sont trop forts, et leurs parents s’opposent à cette union…

Je ne peux pas m’empêcher de comparer le film de Kazan splendor in the grass (la fièvre dans le sang) avec le film little children que j’avais commenté précedemment. Je serais bref alors que j’avais émis des réserves au sujet du traitement du film little children, on peut dire que la dénonciation du puritanisme américain par Kazan est faite au vitriol et sans concessions jusque dans son dénouenoument doux amer, de toutes force et sensibilité.

ainsi écrivait Woodworth dont le titre original du film est inspiré.

« What though the radiance which was once so bright
Be now for ever taken from my sight,
Though nothing can bring back the hour
of splendour in the grass,of glory in the flower;
We will grieve not, rather find
Strength in what remains behind. »

ce qui donne à peu près celà

« Ce qui fut alors baigné d’une lumière radieuse
a maintenant disparu pour toujours à mes yeux,
Bien que rien ne ravive les heures
de la splendeur de ces herbes, ni la gloire de ces fleurs;
nous ne sombrerons pas dans le chagrin,
mais nous raffermirons avec ce qui reste face au destin ».

au sujet de son film Kazan a dit : «mon film se finit par un vrai « happy end » qui n’a rien à voir avec le « happy end » hollywoodien classique. je crois c’est la plus belle fin que j’ai jamais réalisé.»

18688701qf3 dans Cinéma

la merveilleuse Natalie Wood

3 Réponses à “Splendor in the grass”


  • Je l’aime aussi Nathalie Wood !

    Dernière publication sur La chambre est traversée par le vent : Je change d'adresse...

  • J’ai vu le film sur Canal Sat ! ça semble tellement démodée cette histoire !

    Dernière publication sur La chambre est traversée par le vent : Je change d'adresse...

  • evidemment les moeurs ont évolués lol ! il faut faire l’effort de la remise ds le contexte hein ! le film est une métaphore sur le thème du puritanisme qui lui existe toujours bel et bien. la résonnance qu’il a avec notre époque actuelle est dans le fait que nos sociétés occidentales sont de plus en plus réactionnaires. c’est comme ça qu’il faut le voir. ;)

Laisser un Commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.




johnjonat |
Se souvenir de... |
Le blésmouti, la biscouti ? |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Appartement F4
| Nicorette Life
| LOCATION MAISON DE VACANCES...